Tumbling

Terme d’origine américaine signifiant faire de l’acrobatie.
Le tumbleur et la tumbleuse parcourent la piste de 25m de long sur 1,80 mètres de large en réalisant un enchaînement de 8 sauts consécutifs pour arriver sur un tapis de réception de 6m de long sur 3m de large.

Seuls les contacts pieds et les contacts mains sont autorisés. Cet enchaînement de 8 « touches » consécutives se fait sans interruption, ni rupture de rythme. Seuls les contacts pieds permettent de comptabiliser les touches.
Les flips flaps et tempos permettent l’acquisition d’une grande vitesse afin de réaliser en milieu et fin de série des figures de haute acrobatie qui se caractérisent par la multiplication et la diversification des rotations du corps dans l’espace.

Taylor-Series-3-compiled

Le Tumbling peut être pratiqué en compétition. Commencer par la Gymnastique Artistique permet d’obtenir une bonne formation de base et de ne rejoindre le Tumbling que vers 11 ans. Cette activité constitue une reconversion très abordable pour les gymnastes.

Après une phase d’adaptation au matériel et d’ajustement technique, leur progression est en général rapide et leur permet d’enchaîner des acrobaties qu’ils n’auraient pas pu réaliser sur un praticable de Gymnastique Artistique.
Les qualités requises pour la pratique du Tumbling sont la puissance, la tonicité, la coordination et la technique. La précision et la qualité des placements sont nécessaires pour réussir toute acrobatie.
Le Tumbling permet en outre de développer coordination, force et vitesse.
Cette discipline est conseillée à tout gymnaste qui aime plus particulièrement le saut de cheval ou le sol, ainsi qu’à tous les acrobates en herbe avides d’émotions fortes, de sensations de vitesse et de rotation dans l’espace.

Auparavant, cette discipline restait plus particulièrement une activité de compétition. Aujourd’hui, avec l’apparition de nouveaux matériels tel le fast-track (piste en toile de trampoline) ou la piste gonflable, l’accueil des plus jeunes et la pratique de loisir ont été facilités. Le matériel est plus souple, plus abordable et moins traumatisant. Il favorise ainsi l’accès à l’acrobatie et offre une dimension ludique plus importante et nécessaire à la pratique de loisir.

—–:—–o—–:—–

Archive des Articles relatifs au tumbling

pour tout savoir sur la gymnastique à Troyes